Par Jessica Breton 16 septembre 2014
None

Une fois que votre landing page est en ligne et reçoit le trafic escompté, vous pouvez commencer le processus d’optimisation, c’est-à-dire de maximisation des résultats de conversion.

Pour cela, vous devez utiliser le AB testing, technique de marketing qui consiste à comparer des projets similaires en modifiant certaines variables pour tester leur effet. Voyons plus en détails comment le AB testing peut vous aider à optimiser vos résultats et générer encore plus de ventes ou de leads.

Obtenir du feedback

Avant de commencer le AB testing, il est de mise de récolter du feedback de la part de vos collègues et visiteurs afin d’avoir une première idée de ce qui fonctionne ou non.

Pour obtenir du feedback, vous pouvez utiliser le «inline survey» et ajouter des outils tels que Qualaroo pour vous aider à aller chercher l’avis de vos visiteurs. Tous les moyens sont bons pour obtenir l’opinion de vos clients ou prospects. Ces personnes sont les mieux placées pour vous dire comment améliorer votre tunnel de conversion, puisqu’elles représentent votre clientèle cible.

Le clavardage en direct est aussi un outil très utilisé par les marketeurs pour obtenir le feedback de leurs visiteurs, puisqu’il permet de parler directement aux consommateurs et de faire tomber, du coup, la barrière psychologique de distance qui empêche parfois les gens d’acheter.

Le test de 5 secondes

Vos collègues peuvent également vous être d’une aide précieuse pour améliorer le rendement de votre landing page. Faites-leur passer le test de 5 secondes, tel que décrit dans un précédent blogue. Une fois le test terminé, posez-leur les questions auxquelles votre landing page est censée répondre. Si votre page passe le test, c’est bon signe, sinon, c’est signe qu’elle n’est pas optimisée et que vous devrez la revoir.

Créer des hypothèses

Une fois que vous aurez obtenu du feedback, vous pourrez commencer à créer des hypothèses et à les tester sur votre page. Une hypothèse est une solution apportée à un problème soulevé par vos clients ou collègues. Par exemple : en plaçant le call-to action en haut à gauche de la page au lieu d’en bas à droite, les clients devraient être plus enclins à cliquer dessus.

Comment tester vos hypothèses

Des outils, tels qu'Idilead, vous permettront de créer deux pages exactement identiques sauf une variable modifiée dans l’une des deux versions et d’envoyer la moitié de votre trafic sur la page A, et l’autre sur la page B. Vous pourrez ainsi comparer les résultats et valider ou infirmer vos hypothèses.

C’est très important de modifier uniquement la variable que vous souhaitez tester, sans quoi vous risquez de fausser les résultats.

De plus, vos versions A et B devront être disponibles en ligne pendant au moins une semaine si vous voulez vous assurer d’obtenir des résultats valables qui ne sont pas basés uniquement sur la chance ou le hasard.

Une méthode infaillible de savoir que vos pages ont été disponibles assez longtemps pour offrir des résultats valides est lorsque votre logiciel vous indiquera qu’il y a 95% de probabilités que vos résultats ne sont pas basés uniquement sur la chance. On appelle cette mesure «statistical signifiance» en anglais.

Lorsque celle-ci atteint 95%, vous pourrez vous servir des résultats du AB testing pour effectuer des modifications sur votre page et ainsi optimiser votre taux de conversion en toute quiétude.